· 

Suivre son propre rythme

Ce qu'on peut apprendre de l'As de Pentacle et du Chariot.

Les deux cartes qui sont le plus sorties lors de mon tournage "horoscope" de cette pleine lune sont l'As de Pentacles et le Chariot.

Deux cartes qui peuvent tour à tour symboliser un aller vers le succès, un départ sur les chapeaux de roues vers l'accomplissement de tes projets.

L'As de Pentacles est une cartes d'opportunités, notamment financières.

Néanmoins, son sens inversé est... les opportunités manquées. Avec une carte comme le Chariot, qui peut évoquer l'égo fonceur, le mental charmeur ou manipulateur, les opportunités offertes par la main tendue du Chariot peuvent ne pas être vues, aperçues, ou alors tout simplement pas acceptées, par fierté mal placée.

Cette association de cartes peut aussi évoquer un certain opportunisme : profiter des bonnes occasions qui se présentent pour te permettre d'aller dans le sens que tu souhaites. 

Le Chariot est une carte qui nous parle de volonté, de direction, de contrôle.

S'il est important de savoir où tu veux aller dans la vie, il ne faut pas pour autant être dans l'excès. Avec une carte comme l'As de Pentacles, il peut -être judicieux de garder un espace de liberté, pour pouvoir saisir les opportunités qui se présentent.

Là où le Chariot invite à la progression, l'As de Pentacle dit qu'il faut le faire en bonne intelligence. La course de vitesse, la précipitation, un emploi du temps surchargé, ne sont peut-être pas les meilleurs moyens de profiter de la vie. L'As de Pentacles est la première carte de la suite qui concerne l'élément terre (et le signe de la Vierge, tiens donc), une suite en lien avec la nature qui nous rappelle que chaque chose doit suivre son propre rythme pour évoluer. 

Ton rythme de croisière n'a pas à être obligatoirement calé sur les planètes ou les vacances scolaires.

La plupart des spiritualités nous inclinent souvent à suivre le rythme de la lune, qui est la planète la plus rapide du système solaire. La société dans laquelle on vit nous impose des rythmes pour à peu près tout : temps de travail, temps de repos, heure de souper, nombre de repas par jour, nombre de calories par semaine, nombres de pas à faire dans une journée. 

Ces cadres sont confortables : les uns nous permettent de nous sentir en lien avec une nature perdue, les autres nous permettent de vivre en bonne intelligence sociale avec le reste du monde. Et il n'y a aucun mal à ça !

Mais parfois, tous ces rythmes deviennent des injonctions de plus et, dans ta tête, ça peut donner des trucs comme ça : "est-ce que c'est grave si je suis trop fatigué·e pour faire un rituel à la Pleine Lune ?", "j'ai envie de passer ce week-end seule mais tous·tes mes ami·e·s vont me traiter d'égoïste, aller je me force, je vais passer un bon moment", "je n'ai pas envie de faire ça mais c'est la mode alors si je le fais pas c'est bizarre"...

Et si, plutôt que de suivre tous ces rythmes qui ne sont pas les tiens, tu apprenais à écouter TES réels besoins ? Et tes envies ? Et si le message du Chariot, la volonté pure, et de l'As du Pentacles, les opportunités à venir, c'était tout simplement : et si tu te lâchais la grappe, un peu ?

SI TU AS AIMÉ CET ARTICLE, INVITE UN-E AMI-E À LE LIRE :


RECEVOIR MES MOTS-DOUX

Tu recevras mes mot-doux directement dans ta boîte mail. C'est un accès privé à mon boudoir. 

Tu recevras des textes exclusifs, des cadeaux, mes actualités, mes pensées...

Tu peux évidemment te désabonner à tout moment !