· 

La Voie Sorcière

 

Hier, je suis allée à la FNAC. Je sortais de chez la kiné et je me rendais au Groom. Il faisait beau, alors j'ai eu envie de marcher. En ce moment, j'explore la Wicca, et le lien entre le concept de Déesse et ce que la tradition juive nomme la Shekhinah (l'aspect caché, mystérieux, occulte de l'expérience du divin, sa part réceptive et yin). Je cherche à lire Spiral Dance, de Starhawk, une figure importante de l'éco-féminisme et de la Wicca Dianique. 

Donc, je suis allée à la FNAC, avec l'espoir de trouver un livre de Starhawk. Je monte à l'étage. Cela fait un moment que la FNAC Bellecour a transformé son étagère ésotérique poussiéreuse en corner sexy. Et je me retrouve là, face à une spiritualité marchande. Je suis interdite. Interloquée. Oui, vous allez me dire "MAIS MEUF T'ES À LA FNAC TU T'ATTENDAIS À QUOI SÉRIEUX".

Cela va faire 18 ans (déjà...) que j'explore les spiritualités. Et j'ai appris une chose. Elle ne s'achète pas à la FNAC. Vous pouvez acheter autant de "mon cahier sorcière" que vous voudrez, cela ne fera pas de vous un-e sorcière. 

La Voie Sorcière est une voie sombre qui nous choisit plus qu'on ne la choisit. C'est une voie d'exploration. Rien ne remplacera l'expérience. 

La Voie Sorcière n'encourage pas les logiques capitalistes et coloniales. 

Faire avec ce qu'on a, aligner corps, coeur et esprit, c'est la Voie Sorcière. 

La Voie Sorcière, c'est ne se laisser dicter aucune loi, mais explorer consciemment chaque chose. 

La Voie Sorcière est un chemin tortueux, un chemin de traverse, une forêt dense que la lumière parvient par endroit à percer. 

Finalement, je n'ai pas trouver le livre de Starhawk, mais ce moment m'a énormément appris sur ma vision des pratiques ésotériques et magiques. 


Pour aller plus loin.

(Re)Lire l'interview de Karlota et son article adressé à Sephora et Pinrose.

Starhawk, Spiral Dance.


Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien rater !