· 

La Tour, ou la connaissance du divin.

Pendant longtemps, j'ai tiré et détesté la Tour. Je savais de quoi elle me parlait. Ma rupture à venir. La trahison, le mensonge, la souffrance.

Puis, j'ai beaucoup réfléchi. La Tour, c'est quoi ? 

Elle me fait toujours pensé à la Tour de Babel. Cet épisode de la Bible où on peut être tenté de se dire "D-ieu a le seum que les Hommes puissent se comprendre et l'imiter, alors il a tout cassé".  Tentante lecture au premier degré n'est-ce pas ?

Mais c'est quoi, cette Tour qui se casse sous la foudre divine ? 

C'est D-ieu qui nous dit "croyez-vous vraiment que c'est en vous élevant littéralement, physiquement, en montant en haut d'une Tour, que vous allez expérimenter le divin ?"

C'est D-ieu qui nous dit "vous voulez expérimenter le divin alors je vais vous aider". Et dans Sa subtilité légendaire, Iel casse tous nos repères. Dépouillé-e-s de nos stabilités matérielles, de nos illusions, nous faisons de la place pour que la Shekhinah, la présence divine, puisse entrer dans les failles de nos coeurs blessés. 

La Tour, c'est Kālī qui détruit tout. Mais elle ne détruit pas tout par méchanceté, ou parce que Djadja a pas moyen. Elle détruit tout car elle n'en peut plus des mensonges. Elle détruit la "maya", la matrice dans laquelle nous vivons. 

La Tour, c'est donc le divin qui vient casser les petits murs que nous avons construit pour nous rassurer, les illusions, les schémas mentaux, les constructions sociales, les chimères politiques. Car le divin ne s'expérimente que quand on a terrassé l'ego, les faux-semblants, quand on a enlevé les masques et les costumes. Le divin, c'est cette foudre, qui vient tout casser, pour que tu puisse enfin révéler ton Étoile intérieure. 

La Tour, ou la Maison-Dieu du tarot de Marseille si je veux être plus précise, c'est mon passage obligé dans mon référentiel de naissance. Longtemps j'ai lutté contre ça. Mais aujourd'hui je dead ça. Quoi de plus logique pour quelqu'un qui est né avec Pluton à domicile, en Scorpion. Comme dirait Prisca, Pluton à domicile, c'est la génération "no bullshit". Et c'est exactement le message que le divin a pour toi : si tu veux l'expérimenter, il faut identifier et détruire ton bullshit interne et les expériences limitantes externes. Mourir pour renaître à soi, level expert, car c'est la voie alchimique courte. 

Je l'ai vécu, ça pique, ça fait mal.

Cet article aurait pu être sponsorisé par Mercurochrome.

SI TU AS AIMÉ CET ARTICLE, INVITE UN-E AMI-E À LE LIRE :


RECEVOIR MES MOTS-DOUX

Tu recevras mes mot-doux directement dans ta boîte mail. C'est un accès privé à mon boudoir. 

Tu recevras des textes exclusifs, des cadeaux, mes actualités, mes pensées...

Tu peux évidemment te désabonner à tout moment !