· 

Puisque tout le monde à l'air d'aimer l'automne...

... (ce n'est pas mon cas) et que Vénus rétrograde, je vous partage ici - parce que j'écris rarement sur le blog en fait - quelques idées de choses à apprécier quand les jours déclines et que le temps ralentit.

Netflix, un bon plaid et une infusion de votre choix.

Si vous avez bon goût, vous choisirez sans hésitation une infusion hibiscus-cannelle, recette que j'ai volée sans honte à Vae Bataille. 

Pour passer un automne au ralenti, deux séries : 

- Gilmore Girls, une série lente qui ne raconte rien d'autre que la vie banale des femmes Gilmore, la grand-mère, la mère et surtout la petite-fille. Attention, il ne se passe quasiment rien de fou, Rory adore lire (elle vivait à une époque ou Kindle n'existait pas donc son sac est très lourd), elle est tiraillée entre deux garçons et rêve de rentrer à Harvard. Une des rares séries dont je ne manque jamais le générique.

- Good Witch. Alors on oublie les potions qui explosent des soeurs Halliwell, les nez qui se trémoussent et les chats qui parlent. Good Witch, c'est le Gilmore Girls de la fin de notre décennie, un soupçon de magie en plus. On suit la vie banale de Cassie Nightingale, sa cousine et sa fille. Ce sont des femmes particulièrement intuitives qui vivent à Middleton (une petite ville tranquille où tout le monde se connaît, comme Stars Hollow dans Gilmore Girls). Une autre série dont je ne manque jamais le générique.

J'adore ces séries car elles sont ce qu'elles sont sans complexes, sans fards, elles sont humaines en fait. 

Ranger, trier, donner, jeter.

Je ne vais pas vous refaire le coup du feng shui et du minimalisme, mais vraiment : ce genre de truc, ça fait un bien fou. Je sais bien qu'on a l'air de tous-tes faire partie d'une secte, à passer nos week-ends à remplir des sacs de choses dont on ne veut plus et à cocher nos cases "défi minimaliste" sur nos BuJos. 

Depuis que le Soleil est entré en Vierge, puis en Balance, j'arrive enfin à me débarrasser de plein de vieux trucs qui ne servent pas et surtout, qui m'encombrent. Parce que si vos vieux trucs, vous les aimez bien, rien ne vous empêche d'y garder.

Ça marche aussi pour les relations.

Amitiés à sens-unique, amour rafistolé au Patex sans clous ni vis ? Vénus rétrograde en Scorpion, c'est un peu le moment pour couper court à tout ça. L'amour se fait sans concession, un peu comme quand Sarkozy disait "La France, tu l'aimes, ou tu la quittes." Achète-moi un burrito ou casse-toi. Oui, très spirituel, je sais. Bref, ne perdez pas de temps avec des gens qui ne vous adorent pas, vous êtes des dieux et des déesses, non ? 

Prendre soin de vous.

J'ai pas trop envie de refaire le laïus du self-care, mais je vais le faire. J'en parlais avec ma kiné, elle m'a dit "il va faire moche et froid, c'est la saison où les gens vont commencer à s'occuper d'eux". Bah oui, parce qu'on est moins occupé à se pavaner sur la plage ou à boire des mojitos en terrasse ou à larver sur la plage ou à faire des randonnées en short Kalenji, et qu'il fait trop moche, on se retrouve face à nous-mêmes. Et là, le plot-twist, c'est qu'on va lâcher le livre de développement personnel et faire un vrai check-up de notre vie, avec des gens extérieurs à nous (du genre coach, psy, banquier-ère, allonge la liste avec ce dont tu as besoin). Entre Mabon et Samhain, nous vivons les dernières semaines de l'année sorcière... Et les premières de l'année juive. Un mélange de bilan et de nouveau départ. 


Tu veux savoir si ton chat planifies de te tuer dans ton sommeil ? Tu te demandes si ta grand-mère travaille pour Los Pollos Hermanos ? Ça tombe mal, je ne peux pas t'aider ! Pour toute autre questions, n'hésite pas à réserver une session de consultation. 


Partager cet article avec un-e ami-e ne plante pas d'arbre, mais ça peut faire du bien.